L’Interview


La Grenouillère: Photo: Michael Bennett Alexandre Gauthier Photo: Michael Bennett
L’interview avec La Destination Gastronomique

Votre biographie/parcours en 5 lignes ?
Alexandre Gauthier est né cuisinier.

Après un parcours dans quelques maisons françaises renommées, il reprend le restaurant familial  « La Grenouillère », situé près de Montreuil-sur-Mer dans le Pas de Calais.

Son talent naissant est révélé par le guide Omnivore en 2006. Il obtient une étoile Michelin en 2008. Très vite, il marque de son empreinte la cuisine française contemporaine.

Son style et sa personnalité l’entrainent en mai 2011 à confier à Patrick Bouchain la rénovation de la Grenouillère. Il imprime sa marque et s’exprime par une cuisine personnelle, d’auteur, bestiale, délicate, végétale et débridée.

Alexandre Gauthier est invité à présenter sa cuisine hors de ses frontières : de la Chine au Japon en passant par Singapour, de la Californie au Canada, en passant par NYC, sans parler des pays européens (Allemagne, Pologne, Italie, Lituanie, Autriche, Belgique…) autant de pays parcourus et de repas partagés. Alexandre Gauthier fait notamment partie du collectif international Cook It Raw.

En mai 2013 , il a cuisiné à Venise lors de l’inauguration du Pavillon Français de la 55ème Biennale d’art contemporain.

En avril 2012, il est fait « Chevalier des arts et des lettres » par le ministre de la culture

En octobre 2014, il obtient 5 toques au guide Gault et Millau

En mai 2014 il publie son 1er livre « Alexandre Gauthier, Cuisinier » qui remporte le prix du “livre gourmand” par le Figaro ainsi que le prix « de l’image » Eugénie Brazier.

En 2015 Il est sacré « Fooding d’honneur » par le Guide « Le Fooding ». 

En 2016 Il est sacré « Cuisinier de l’année » par le guide Gault & Millau
et arrive premier au classement des trentenaires qui comptent par Atabula.

En 2017 La Grenouillère obtient 2 étoiles au guide Michelin.

Parallèlement à la Grenouillère, Alexandre a créé deux restaurants à Montreuil-sur-Mer: En 2007 “Froggy’s Tavern”, rôtisserie contemporaine et en Février 2015 « Anecdote », cuisine de mémoire.

Trois mots qui décrivent Montreuil selon vous ?

Vivre heureux, ensemble, partager

Quels conseils ou quels “trucs” de votre mère (ou grand-mère) continuez-vous à utiliser dans votre restaurant ?

Je continue d’utiliser la même recette de madeleine et je n’oublie jamais non plus la laitue dans la cuisson des petits pois à la française comme elle.

Quelle est la chose (un objet par exemple) essentielle dans votre cuisine ?

L’identité, la singularité, l’envie.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Le territoire de la Côte d’Opale, ses producteurs, ses pêcheurs, ses éleveurs, ses cueilleurs… ses passionnés, ses hommes et femmes.

Quelle est votre meilleure création ?

Toujours celle qui est à venir… la prochaine !

Quelles sensations et plats sommes-nous susceptibles de trouver dans votre établissement ?

La carte et le menu change à chaque saison, et même plusieurs fois par saison parfois mais il y a toujours ces plats qui deviennent des signatures :
– le pigeon de Licques cuit bleu au blé vert (servi pour la COP 21) 
– la bulle du marais
– les grenouilles meunières
… et bien d’autres et surtout toutes les nouvelles créations telle une collection de haute couture.

Que cuisinez-vous à la maison ?

Des pâtes au citron… aux anchoix, à la mimolette, et des salades, surtout l’été, avec les produits de Stéphane Mille de “Terre à Terre” ou ceux de Pierre Mortreux des “Mains Noires”.

Où allez-vous manger sur Montreuil ?

Quand ce n’est pas chez moi, c’est au Caveau, chez tonton François, une bulle d’air et de partage en plein coeur de Montreuil-sur-Mer.

Si vous vous retrouviez seul(e) sur une île déserte, quels sont les 5 aliments que vous prendriez avec vous ?

Cinq aliments qui font des graines pour pouvoir les replanter… ou plutôt juste ce qu’il faut pour pouvoir faire la fête et oublier  que je suis une île déserte.

Si vous n’étiez pas chef, que feriez-vous ?

Maire de Montreuil ! Non, je plaisante. Berger dans le Larzac… Aucune idée vraiment crédible 🙂 Ce qui est sûr, c’est que je resterais Montreuillois.


La Grenouillère Montreuil-Sur-Mer

La Grenouillère Photo: Michael Bennett
© Copyright La Destination Gastronomique 2018