La Destination Gastronomique logo
par Mathieu VERGOIN
PUBLIÉ LE 23/08/2017
Le Journal de Montreuil

Un nouveau guide «Made in Montreuil»

© Journal de Montreuil
Journal de Montreuil

Le Montreuillois Tim Matthews vient de créer « La Destination Gastronomique », qui passe au crible les établissements entre Le Touquet, Montreuil et Saint-Valéry/Somme

Le Montreuillois a beau être connu et reconnu pour sa gastronomie, faire venir des clients n’est pas pour autant une partie gagnée d’avance. Tim Matthews est Anglais mais vient à Montreuil depuis plus de 40 ans. Depuis deux ans maintenant, ce Londonien mais amoureux de Montreuil et sa région tient rue Pierre Ledent « Maison 76 », des chambres d’hôtes de luxe qui attire beaucoup d’Anglais, Belges ou Hollandais. Passionné de gastronomie, cet épicurien a décidé de mettre sur pied un guide ayant pour but de recenser les établissements et leurs atouts. « Le Brexit, il y a un an, et le blocage du port de Calais un peu avant ont eu un effet négatif sur la clientèle anglaise. On ne pouvait pas rester les bras croisés en attendant les clients », dit-il. Tim Matthews se rapproche d’Alexandre Gauthier, chef deux étoiles de La Grenouillère pour lui expliquer son projet. « Il a adhéré tout de suite à l’idée ». Il ajoute : « Nous sommes quand même dans une région extraordinaire. Le Touquet, Montreuil et Saint-Valéry-sur-Somme forment un triangle d’or. Il y a tout ici, la nature, la plage, les hôtels, les loisirs, les randonnées et la gastronomie. Mais il faut convaincre les clients à venir et revenir chez nous ». Pour Tim Matthews, la gastronomie permet de tirer le secteur vers le haut. « C’est vraiment ce qui peut nous différencier ».

Un grand week-end de la Gastronomie en décembre

© Tim Matthews
 Décembre en Montreuil

À l’instar de Louis de Funès lorsqu’il incarnait Charles Duchemin dans le film « L’aile ou la cuisse », Tim Matthews a testé plusieurs restaurants de Montreuil et ses alentours. Mais il n’a nullement eu besoin de se grimer. « Je n’ai jamais parlé de cette idée à personne avant d’aller manger plusieurs fois dans ces établissements. L’idée était simple : si je dois recommander à mes clients tel ou tel restaurant il fallait que je teste moi même. Et c’est ce que j’ai fait », dit Tim Matthews. Pour la sélection des établissements (lire encadré), une charte a bien entendu été mise en place. « Le savoir-faire, la constance dans la qualité, le rapport qualité prix, les saveurs, le service sont autant de détails qui m‘ont permis de faire mon jugement. Mais je tiens à rappeler que je ne suis pas un professionnel et que je reste un amateur mais passionné», dit Tim Matthews. Les membres de l’association « La destination Gastronomique » ont décidé également de mettre sur pied quatre événements par an. Le premier « Montreuil en bouche » en juillet dernier a connu un beau succès.« Pas moins de 800 personnes sont venus sur le marché de Montreuil à la rencontre des restaurateurs et producteurs », dit Tim Matthews. Du 22 au 24 septembre « La destination Gastronomique » participera à la 7e fête nationale de la gastronomie de la cuisine française. Mais c’est surtout en décembre que l’animation sera la plus importante. Un grand dîner devrait avoir lieu à l’hôtel Hermitage. « Nous préparons un grand week-end de la gastronomie en même temps que le Marché de Noël. Un lien sera fait entre les illuminations du Touquet et la ville de Montreuil devrait faire un effort cette année », explique Tim Matthews. En attendant, vous pouvez vous faire une idée des recommandations sur le site « ladestinationgastronomique.com».

Bien que tous les efforts aient été faits pour maintenir la précision des informations fournies, aucune responsabilité ne sera acceptée pour les erreurs de contenu.